Informations sur la chaîne alimentaire

Batch of irish cobs runningPour chaque cheval envoyé à l’abattoir, tout détenteur doit fournir à l’exploitant de l’abattoir des «informations sur la chaîne alimentaire» (ICA).

Ces informations peuvent arriver à l’abattoir en même temps que les chevaux. Les informations peuvent être soumis sous la forme papier ou la forme électronique, en utilisant le formulaire-type. Un formulairedoit être complété pour chaque cheval qui est envoyé à l’abattoir. Le formulaire n’est valable que 3 jours maximum.

Veuillez retrouver ci-dessous un relevé des informations à fournir par le détenteur à l’abattoir :

  1. Information relative à l’état sanitaire de l’animal.
    Si la décision de faire abattre l’animal a été prise en raison d’une affection dans l’état sanitaire de l’animal, il faut notifier de quelle affection il s’agit. Par exemple: boiterie.
  2. Informations relatives aux médicaments vétérinaires ou aux autres traitements.
    Pour tous les médicaments administrés et pour tous les additifs alimentaires dotés d’un temps d’attente obligatoire (notamment les aliments médicamenteux pour animaux) qui ont été administrés dans la période d’un mois qui précède l’acheminement de l’animal à l’abattoir :

    • Leurs noms;
    • Les dates ou périodes d’administration;
    • La durée des temps d’attente (exprimée en jours).
  3. Informations relatives à la survenance de maladies pouvant influencer la sécurité des viandes.
    Que faut-il notifier ?
    A. Les signes de maladie et les affections constatés chez le cheval. Par exemple:

    • signes cliniques généraux: abattement, amaigrissement, manque d’appétit, …
    • signes respiratoires : respiration accélérée, toux, écoulement nasal, …
    • troubles moteurs: boiterie, …
    • lésions cutanées: blessures, chute de poils, abcès, tumeurs, …
    • troubles digestifs: diarrhée, coliques, …
    • signes nerveux: paralysies, troubles de l’équilibre, …

    B. S’ils sont connus: notification de diagnostics et/ou des agents pathogènes. Dans le cas où des analyses de laboratoire ont été effectuées, les conclusions de ces analyses (diagnostic) doivent également être notifiées à l’abattoir.Sur quelle période ces informations doivent-elles porter ?Ces informations doivent se rapporter à la période d’un mois précédant l’acheminement de l’animal à l’abattoir.

  4. Les résultats d’analyses de laboratoire qui sont pertinents pour la protection de la santé publique.
    Il s’agit des conclusions d’analyses de laboratoire visant la détection d’agents pathogènes, de substances chimiques (par ex. plomb) et de contaminants (par ex. dioxine).Seuls les résultats d’analyses ayant un intérêt pour la sécurité de la chaîne alimentaire doivent être notifiés. Les analyses ayant trait aux prestations sportives ou à la fécondation ne sont, à cet égard, pas toujours importantes.
  5. Les données de production, si elles peuvent révéler la présence d’une maladie.
    L’utilisation principale doit être notifiée. L’une des possibilités suivantes doit être communiquée: laiterie – récréation – élevage – autre. Dans le cas où le cheval a été élevé pour la production de lait, le numéro d’enregistrement de la laiterie doit aussi être communiqué.
  6. Les coordonnées du vétérinaire qui offre normalement ses services à l’exploitation d’origine.
    Données obligatoires: nom, adresse et numéro de téléphone du vétérinaire traitant.Données facultatives: adresse électronique et/ou numéro de fax du vétérinaire traitant.Ces coordonnées ne doivent être communiquées que si, dans la période d’un mois précédant l’acheminement de l’animal à l’abattoir, il y avait des temps d’attente pour des médicaments vétérinaires administrés et des additifs alimentaires et/ou si d’autres traitements ont été administrés.
  7. Données supplémentaires.
    • le numéro de puce du cheval
    • les coordonnées du détenteur:
      • obligatoire: nom, adresse et numéro de téléphone
      • si possible: e-mail et/ou numéro de fax
    • la période durant laquelle on est responsable sanitaire du cheval concerné. L’une des possibilités suivantes doit être communiquée: < 15 jours - ≥ 15 jours - > 1 mois – > 6 mois.
    • la présence d’un dépôt de médicaments: il faut notifier si un dépôt de médicaments est présent ou non dans l’exploitation.

(Source : Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire)

Contact

Belgicastraat 9 / 3
1930 Zaventem

 Email: info@cbc-bcp.beemail-cbc-bcp
telephone-cbc-bcp Tel: +32(0)2/478.27.54
 Fax: +32(0)2/242.26.44printer-cbc-bcp
telephone-cbc-bcp Callcenter: 0900/10.103