Identification des chevaux

Une identification correcte en images

Identification des équidés : site de référence : SPF santé publique

Pourquoi identifier nos équidés?

  • Dans le cadre de la sécurité de la chaîne alimentaire
  • Afin d’assurer la tracabilité des équidés
  • Eviter des épizooties

L’Agence Fédérale de la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) surveille la sécurité alimentaire dans notre pays. Les chevaux, les poneys et les ânes, potentiellement producteurs d’aliments en font partie.

L’Arrêté Royal du 16 février 2016 doit être considéré dans le cadre de la sécurité de la chaîne alimentaire.

Dès sa naissance, tout équidé est considéré comme un animal produisant de la nourriture qui peut aboutir à tout moment dans la chaîne alimentaire.

Afin de garantir la protection de la santé publique, il s’est avéré indispensable de pouvoir garantir la tracabilité des équidés pour exclure ces derniers de la consommation humaine en cas de présence de résidus de médicaments. Ceci n’étant possible que par l’identification des équidés.

L’identification s’est réalisée en plusieurs étapes et est obligatoire pour tout équidé résidant sur le territoire belge depuis 2008.

  • Identification des chevaux devant être abattus ou exportés : depuis 1er juillet 2006.
  • Identification des poulains nés en 2006, des chevaux participant à des assemblées et ceux changeant de propriétaire : depuis le 1er juillet 2007.
  • Identification de tous les autres équidés résidant sur le territoire belge : depuis le 1er juillet 2008.

Horse and donkeyQuels sont les équidés sujets à l’identification ?

  • Tout poulain résidant sur le territoire belge.
  • Tout équidé venant d’un autre état membre et étant importé définitivement sur le territoire belge doit être identifié dans les 30 jours après son arrivée.
  • Tout équidé venant d’un pays tiers et étant importé définitivement sur le territoire belge doit être identifié dans les trois mois qui suivent son arrivée.
Nous entendons par introduction définitive : l’introduction sur le territoire belge d’équidés autres que ceux qui participent à un concours, une compétition, une exhibition ou un entraînement pour une durée maximale de nonante jours sur le territoire belge.

Une exception est prévue pour les étalons reproducteurs séjournant sur notre territoire durant la période de reproduction ainsi que pour les chevaux séjournant dans une clinique belge pour des raisons médicales. Ces derniers peuvent rester plus de 90 jours sur le territoire sans devoir être considérés comme importés définitivement.

Contact

Belgicastraat 9 / 3
1930 Zaventem

 Email: info@cbc-bcp.beemail-cbc-bcp
telephone-cbc-bcp Tel: +32(0)2/478.27.54
 Fax: +32(0)2/242.26.44printer-cbc-bcp
telephone-cbc-bcp Callcenter: 0900/10.103